Bottins | Moteurs de recherche | Plan campus | Bibliothèques | Recherche et innovation | Centre étudiant | Actualités

ACCUEIL
| Avant de commencer | Informations | Description | Cibles | Contenu | Activités | Évaluation | Calendrier | Ressources | Conclusion |

 L'évaluation
Choisir les activités d'évaluation des apprentissages
Exemple
Définir les modalités de leur réalisation
Déterminer leur pondération
Informer l'étudiant des échéanciers
Informer l'étudiant des critères de correction
Donner toute information complémentaire pertinente
Ressources
 Consultation
Format PDF : Adobe Acrobat
Format PDF : Adobe Acrobat
© CEFES, 2003-

L'ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES

    Partie du plan de cours où sont annoncées les activités d'évaluation des apprentissages du cours et les modalités de leur réalisation.


  Choisir les activités d'évaluation des apprentissages

Les activités d'évaluation font partie de la gamme d'activités d'enseignement et d'apprentissage d'un cours, à la différence qu'elles constituent les activités désignées pour évaluer l'état des savoirs, savoir-faire ou savoir-être d'une personne, avant, pendant ou au terme d'un apprentissage.

Les activités d'évaluation des apprentissages, qui concernent l'étudiant ou s'adressent à lui, peuvent être :

Nature des activités d'évaluation Mot clé
1. diagnostiques :
C'est-à-dire qu'elles servent à poser un diagnostic au sujet de l'état des savoirs, des savoir-faire et des savoir-être des étudiants, à déterminer où ils sont rendus dans leurs apprentissages (elles servent donc à établir le degré de performance minimal, moyen ou maximal des étudiants). Elles ne sont pas comptabilisées sur le bulletin, ne comptent pas pour des points.
Diagnostique
2. formatives :
C'est-à-dire qu'elles servent à fournir de l'information sur l'avancement des travaux des étudiants, elles constituent une rétroaction temporaire et une orientation à un travail qu'ils doivent soumettre pour une évaluation finale, elles servent d'exercices d'échauffement afin d'améliorer la performance ultime qu'on attend d'eux. Elles ne comptent pas pour des points et elles ne sont pas comptabilisées sur le bulletin.
Formative
3. sommatives :
C'est-à-dire qu'elles servent à mesurer le degré de performance des étudiants au terme d'un apprentissage. Elles comptent pour des points et elles sont comptabilisées sur le bulletin.
Sommative

Il n'existe pas non plus de façon idéale d'évaluer les apprentissages, cependant, il faut retenir que les activités d'évaluation des apprentissages :

  • doivent être cohérentes avec les objectifs d'apprentissage poursuivis ou les compétences à développer.

    Puisqu'elles mesurent un degré de performance, elles doivent être choisies en fonction des cibles d'apprentissage, et non l'inverse, elles doivent être adaptées et conformes à leur verbe d'action.

  • doivent être cohérentes avec le contenu de cours abordé et vu en classe ou avoir fait l'objet d'une obligation tacite pour les étudiants.

    Elles doivent être choisies en fonction de ce que les étudiants sont supposés avoir appris (ou fait : par exemple des lectures obligatoires).

  • doivent, lors d'une évaluation sommative, tenir compte de ce que savent déjà faire les étudiants.

    Les évaluations sommatives ne doivent être mises en place que pour mesurer un apprentissage réalisé dans le cadre du cours dont vous êtes responsable (les tests diagnostiques sont tout indiqués alors pour parer à ce problème potentiel).

  • doivent – surtout en ce qui concerne l'évaluation sommative – être très claires et ne comporter aucune ambiguïté.

    Puisque l'enjeu est crucial pour les étudiants, les activités d'évaluation ne doivent pas leur causer de surprises, les consignes doivent être claires et bien comprises.

  • doivent tenir compte de contraintes inhérentes au cours.

    Les activités d'évaluation doivent tenir compte des contraintes indépendantes du cours, êtres réalistes.

  • gagnent à être observées et analysées de façon empirique.

    Les activités d'évaluation des apprentissages méritent de faire elles-mêmes l'objet d'une évaluation afin de les améliorer.


  Exemple

L'évaluation des apprentissages d'un cours donne, par exemple :

ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES DU COURS :

    L'évaluation sommative repose sur la réussite des activités d'évaluation suivantes :

    • Des travaux pratiques (4)

    • Un travail long (en équipe)

    • Un examen final écrit

    L'évaluation formative se fait de façon continue par :

    • Des quizz dans WebCT

    • Des exercices en classe


  Définir les modalités de réalisation des activités d'évaluation

Tout comme les activités d'enseignement et d'apprentissage, les étudiants peuvent réaliser les activités d'évaluation :

Modalités de réalisation des activités d'évaluation Mot clé
oralement :
l'activité sollicite la voix, la parole, l'intonation, le débit, etc.
Oralement
par écrit :
l'activité se fait par écrit ou doit être rendue sur papier (écrite).
Par écrit
par le geste :
l'activité sollicite les mouvements de dextérité, de coordination, de précision, de force, d'agileté, etc.
Par le geste
dans la salle de classe :
l'activité se déroule en classe.
En classe
en dehors de la salle de classe :
l'activité se déroule hors de la classe.
Hors classe
seul :
l'activité est faite par chacun des étudiants.
Individuellement
en groupe ou en équipe :
l'activité est faite en groupe.
En groupe
avec une assistance :
l'activité se déroule à l'aide d'accessoires ou d'outils (manuel, matériel, notes de cours, etc.)
Assisté
sans assistance :
l'activité se déroule sans accessoires, ni manuel, ni matériel, ni notes de cours, etc.
Non assisté

Consultez le tableau intitulé Activités d'évaluation des apprentissages, contenant une liste (non exhaustive) d'activités d'évaluation des apprentissages, et synthétisant la nature et les modalités de chaque activité.


  Déterminer la pondération des activités d'évaluation des apprentissages

La pondération est la valeur relative de chaque activité d'évaluation sommative des apprentissages, c'est-à-dire que le résultat de chaque activité est comptabilisé sur le bulletin. Il est important de faire en sorte que la valeur de chaque activité exigée soit proportionnelle à la valeur des apprentissages à réaliser dans le cadre du cours.

Par exemple :

PONDÉRATION :

    La pondération du cours s'établit comme suit :

Activité Valeur
  • Travaux pratiques (4 x 5 %)

  • Travail long

  • Examen final

  • 20 %
    40 %
    40 %
    Total :  100 %


      Informer l'étudiant au sujet des échéanciers

    Les échéances sont les délais que les étudiants doivent respecter dans les tâches qu'ils ont à réaliser ; ils sont donc informés des dates où se déroulent les activités d'évaluation, comme les examens ou les laboratoires, mais aussi des dates de remise des travaux. Même s'il est souhaitable de les faire apparaître plus en détail dans le calendrier du cours (composante 7), il est préférable d'inscrire les dates des examens et de remise des travaux dont les résultats sont comptabilisés sur le bulletin.

    Par exemple :

    ÉCHÉANCES :

      Les échéances du cours sont les suivantes :

    Activité Échéance
    (semaine #)
    Travail pratique 1 
    Travail pratique 2 
    Travail pratique 3 
    Travail pratique 4 
    Travail pratique 5 
    Travail long
    Examen final
    2
    3
    5
    7
    10
    13
    15


      Informer l'étudiant au sujet des critères de correction

    Les critères de correction sont les éléments que les étudiants ont à considérer lorsque leurs travaux et examens sont évalués. Dans le plan de cours, il importe de faire connaître aux étudiants les critères généraux de correction relatifs aux travaux et aux examens. Si des informations additionnelles peuvent être données en classe à la demande des étudiants, il est impératif de leur fournir, pour chaque travail, une grille d'appréciation ou d'évaluation détaillée.

    Les critères de correction peuvent être établis en fonction de la qualité du fond ou de la qualité de la forme du travail qu'ils avaient à réaliser :

      Éléments de qualité relative au fond :

      • choix des arguments
      • illustrations, exemples pertinents
      • documentation pertinente
      • documentation suffisante
      • maîtrise du sujet
      • profondeur de l'analyse des données
      • profondeur de l'interprétation des données
      • richesse et variété du contenu
      • richesse et variété des idées
      • etc.

      Éléments de qualité relative à la forme :

      • enchaînement logique des idées
      • présentation matérielle du travail (respect des règles de présentation)
      • qualité de la langue
      • respect des paramètres propres à la nature du document
      • richesse du vocabulaire
      • structure, organisation des idées dans le texte
      • style approprié au public ciblé par le travail
      • style et originalité
      • etc.

    Il convient de préciser les critères particuliers de correction en élaborant une grille de correction pour chacune des activités d'évaluation du cours.


      Donner toute information complémentaire pertinente (s'il y a lieu)

    Enfin, il convient aussi de préciser les modalités de réalisation particulières, à savoir :

    • les politiques relatives aux retards
    • les services d'aide offerts aux étudiants
    • etc.