Bottins | Moteurs de recherche | Plan campus | Bibliothèques | Recherche et innovation | Centre étudiant | Actualités

ACCUEIL
| Avant de commencer | Informations | Description | Cibles | Contenu | Activités | Évaluation | Calendrier | Ressources | Conclusion |

 Les activités
Choisir les activités pédagogiques
Définir les modalités de leur réalisation
Exemple
Références
Ressources
 Consultation
Format PDF : Adobe Acrobat
Format PDF : Adobe Acrobat
© CEFES, 2003-

LES ACTIVITÉS PÉDAGOGIQUES

    Partie du plan de cours où sont choisies les activités d’enseignement et d’apprentissage du cours, et où sont définies les modalités de leur réalisation.


  Choisir les activités pédagogiques

Les activités pédagogiques ou les activités d'enseignement et d'apprentissage (certains les appellent plutôt méthodes pédagogiques, ou moyens d'enseignement ou encore moyens pédagogiques) sont les efforts concrets mis en place pour atteindre les cibles d'apprentissage. Leur choix pose un véritable problème, car aucune n'est idéale, aucune n'est infaillible, aucune n'est éprouvée, en dépit des progrès scientifiques et technologiques. À ce sujet, Richard Prégent (1990) affirme que :

l’efficacité d’un apprentissage dépend moins de la méthode d’enseignement [...] que de la qualité et de la quantité de travail intellectuel [ou affectif/social ou psychomoteur] qu’elle permet de générer chez les étudiants. (p. 96)

Répéter et « varier [de façon appropriée] les opérations [en vue d'un apprentissage] est une nécessité pédagogique parce que l’assimilation de la matière, le stockage dans la mémoire à long terme et la possibilité de réactivation des connaissances [en] dépendent directement » (Aylwin, 1992, p. 42).

On devrait toujours considérer que les activités d'enseignement et d'apprentissage :

  • doivent être cohérentes avec les objectifs d'apprentissage poursuivis ou les compétences à développer ; elles doivent être directement reliées aux verbes d'action des cibles d'apprentissage.

    Les activités d'enseignement et d'apprentissage doivent être choisies en fonction des cibles d'apprentissage et non l'inverse (elles doivent être adaptées et conformes aux objectifs poursuivis ou aux compétences à développer).

  • doivent être adaptées aux étudiants et au groupe-classe.

    Les activités d'enseignement et d'apprentissage doivent tenir compte des étudiants, de leurs caractéristiques (en l'occurrence de leur cheminement scolaire, c'est-à-dire là où ils sont rendus dans leurs apprentissages) et de la taille du groupe-classe.

  • doivent tenir compte de contraintes indépendantes du cours.

    Certaines activités d'enseignement et d'apprentissage doivent être soumises à des contraintes indépendantes du cours, par exemple un moment précis de la journée, une condition climatique particulière, une période de temps minimale, l'implication ou le concours de personnes tierces (personnes interviewées, observées, etc.), des frais, etc.

  • doivent être évaluées par rapport à la culture organisationnelle de l'unité administrative.

    Les activités d'enseignement et d'apprentissage doivent tenir compte de ce qui se fait ou de ce qui ne se fait pas dans l'unité administrative d'appartenance : ce qui fonctionne bien, ce qui fonctionne moins bien ; etc. À cet égard, il peut être très utile d'obtenir conseil auprès d'autres collègues, pour savoir jusqu'où il est possible d'aller.

  • doivent tenir compte des aptitudes du professeur, de ses goûts et de ses intérêts.

    Les activités d'enseignement et d'apprentissage à utiliser doivent tenir compte, après tout, des qualifications, des compétences, des aptitudes, des besoins et de la personnalité du professeur.

  • doivent être assujetties à des critères de qualité (ou d’efficacité), de quantité (ou de variété) et de complémentarité.

    Les activités d'enseignement et d'apprentissage doivent faire réaliser pleinement ce qu’elles sont censées faire réaliser; en plus d'être plurielles et variées, les unes devraient pouvoir servir d'appui (voire de multiplicateur) aux autres.

  • gagnent à être observées et analysées de façon empirique.

    Les activités d'enseignement et d'apprentissage s'amélioreront, dans une version ultérieure, à la suite de commentaires, critiques et suggestions, de la part du professeur mais également de celle de ses étudiants : lesquelles ont le mieux fonctionné et lesquelles ont le moins bien fonctionné ? Lesquelles ont été populaires et lesquelles ont été impopulaires ? Pourquoi ? Etc. Prendre acte de ces commentaires, critiques et suggestions dès qu'elles ont lieu, procéder immédiatement (en cours de réalisation et au terme de leur réalisation) à une évaluation des activités; cela constitue un moyen efficace de proposer des activités revues et améliorées, donc de mieux enseigner et de mieux apprendre.


  Définir les modalités de réalisation des activités pédagogiques

Après avoir choisi – de façon temporaire – les activités d'enseignement et d'apprentissage, il faut en définir les modalités de réalisation. En ce sens, chaque activité retenue :

  • relève-t-elle de l'enseignement (le professeur) ou de l'apprentissage (l'étudiant) ?

    Certaines activités sont plutôt orientées vers l'enseignement (enseigner) alors que d'autres sont plus orientées vers l'apprentissage (apprendre ou faire apprendre), même si elles ont toutes pour cible l'apprentissage.

  • se fait-elle oralement, par écrit ou par le geste ?

    Certaines activités font appel à la voix ou doivent être rapportées oralement (par exemple un exposé oral), d'autres doivent être écrites (par exemple un rapport, un résumé), ou être montrées par le geste (par exemple un mime, une manipulation, une démonstration).

  • se déroule-t-elle à l'intérieur ou à l'extérieur de la salle de classe ?

    Certaines activités d'enseignement et d'apprentissage ont lieu en classe alors que d'autres ont lieu à l'extérieur de la salle de cours, par exemple lorsqu'il s'agit de travailler en classe, en laboratoire, en salle de visionnement, de faire une visite en usine (en classe ou l'équivalent) ou de faire des lectures, d'écrire un rapport (hors classe).

  • se fait-elle individuellement, en groupe (ou en équipe), ou encore nécessite-t-elle le concours de tout le groupe-classe ?

    Certaines activités d'enseignement et d'apprentissage imposent que chaque étudiant s'acquitte de sa tâche seul alors que d'autres sont destinées à faire participer l'étudiant dans un groupe d'étudiants.

  • nécessite-t-elle l'emploi de moyens, d'outils ou d'appareillages particuliers, requiert-elle certaines technologies de l'information et de la communication ?

    Certaines activités d'enseignement et d'apprentissage exigent l'emploi de moyens communs ou spéciaux, des outils ou des logiciels spécialisés, notamment :

    • un tableau noir, des transparents, des diapositives (moyens scripto-visuels),

    • un manuel, un polycopié (prises de notes du professeur), des photocopies (par exemple un recueil de textes) (moyens écrits),

    • un document vidéo, un film, un diaporama (moyens audiovisuels),

    • un document ou un fichier audio (moyens sonores),

    • un logiciel ou un didacticiel (moyens informatiques),

    • etc.

  • nécessite-t-elle le concours d'accompagnateurs, d'assistants, d'auxiliaires ou de moniteurs ?

    Certaines activités d'enseignement et d'apprentissage demandent l'aide d'autres personnes, qu'il faut préparer adéquatement, rémunérer (un budget est-il disponible dans l'unité administrative à cette fin ?).


En résumé, l'activité d'enseignement et d'apprentissage :

Modalités de réalisation des activités d'enseignement et d'apprentissage Mot clé
concerne le professeur ou un invité du professeur
l'activité est faite par le professeur (ou son invité, comme un conférencier) pour les étudiants.
Faire
concerne l'étudiant :
l'activité est faite par l'étudiant pour lui-même, pour le professeur ou pour ses condisciples.
Faire-faire
se fait oralement :
l'activité se fait oralement (elle sollicite la voix, la parole, l'intonation, le débit, etc.) ou doit être rendue oralement.
Oralement
se fait par écrit :
l'activité se fait par écrit ou doit être rendue sur papier (écrite).
Par écrit
se fait par le geste :
l'activité se fait par le geste (elle sollicite les mouvements de dextérité, de coordination, de précision, de force, d'agileté, etc.) ou doit être rendue par le geste.
Par le geste
se fait dans la salle de classe :
l'activité se déroule en classe (ou l'équivalent, en laboratoire, en entreprise, en salle de visionnement, etc.).
En classe
se fait en dehors de la salle de classe :
l'activité se déroule hors de la classe (à la bibliothèque, à la maison, etc.).
Hors classe
se fait seul :
l'activité doit être faite par chacun des étudiants isolément.
Individuellement
se fait en groupe ou en équipe :
l'activité est faite en groupe ou en équipe.
En groupe
se fait ensemble :
l'activité est faite par toute la classe.
Toute la classe

Consultez le tableau intitulé Activités pédagogiques, contenant une liste (non exhaustive) d'activités d'enseignement et d'apprentissage, et synthétisant la nature et les modalités de chaque activité.


  Exemple

Une fois que les activités d'enseignement et d'apprentissage ont été déterminées, elles peuvent être classées en deux catégories : celles qui se déroulent en classe, et celles qui se déroulent en dehors de la classe. Ces catégories sont conditionnelles au nombre d'heures de travail en classe et hors classe que le nombre de crédits de cours indiqué implique.

Il s'agit ensuite d'inscrire les activités (les principales) dans la partie du plan de cours intitulée Activités pédagogiques du cours, ce qui donne, par exemple, pour un cours de 45 crédits :

ACTIVITÉS PÉDAGOGIQUES DU COURS (45 crédits) :

ACTIVITÉS EN CLASSE
3 heures par semaine
45 heures par session
ACTIVITÉS HORS CLASSE
6 heures par semaine
90 heures par session
  • Exposés magistraux
  • Discussions en groupe
  • Exercices
  • Micro-enseignement
  • ...
  • Lectures préparatoires
  • Préparation des exercices
  • Rédaction de travaux
  • Enseignement réel
  • ...
  • Le gabarit de cet exemple est disponible ici (format RTF).


      Références

    Pour en savoir plus sur les activités d'enseignement et d'apprentissage, et pour avoir des suggestions d'activités à réaliser, consultez les ouvrages suivants :

    AYLWIN, Ulric (1994). Petit guide pédagogique. Association québécoise de pédagogie collégiale, Montréal, 102 p.

    CHAMBERLAND, Gilles, Louisette LAVOIE et Danielle MARQUIS (2000). 20 formules pédagogiques. Presses de l'Université du Québec, Sainte-Foy, Québec, 176 p.

    PRÉGENT, Richard (1990). La préparation d'un cours. Connaissances de base utiles aux professeurs et chargés de cours. Éditions de l'École Polytechnique de Montréal, Montréal, 274 p.